Mots-clefs

, , , ,

Il y a plus de cent ans naissait le père des économistes écologiques : Garrett Hardin.

Garrett James Hardin (21 avril 1915 – 14 septembre 2003) était un écologue de nationalité américaine influent grâce notamment pour son article de 1968 : The Tragedy of the Commons (La tragédie des biens communs).

Il décrit les mécanismes de prédation et surexploitation de ressources naturelles qui résulteraient d’un accès totalement libre.

Garett Hardin avait une réputation d’innovateur et théoricien sur des sujets comme l’écologie, l’écologie humaine, le contrôle de la démographie, de défense des droits de femmes et à l’avortement, et les questions d’immigration.

Herman Daly, économiste à l’Université du Maryland a dit qu’il a ouvert la voie à une nouveau courant économique « les économistes écologiques » (« ecological economists ») et à l’importance de « donner au bien-être des générations futures un poids pour des prises de décisions morales »

Avec sa femme Jane, ils expérimentent et appliquent les méthodes qu’ils prêchaient, dont la collecte des eaux pluviales pour produire son eau de boisson, la collecte et le recyclage des déchets, dont par compostage, en évitant les journaux pour ne pas gaspiller le papier.

A sa mort, une société s’est créée pour entretenir le patrimoine de ses idées et travaux (27 livres et 350 articles) : la Garrett Hardin Society.

http://www.garretthardinsociety.org/

By Mohamed OULED-HADDOU-ALLAL

Publicités