Du solaire qui fonctionne sur blockchain.

Une société américaine, Lo3Energy, expérimente une nouvelle façon de consommer de l’énergie produite localement grâce à la blockchain.

Eric Frumin a installé plusieurs panneaux solaires sur le toit de sa maison de New-York. Cependant, en journée de plein soleil, les panneaux produisent plus d’électricité que nécessaire. Il a dès lors décidé de revendre son surplus d’électricité à son voisin, Robert Sauchelli.

Le micro-réseau est un réseau d’achats entre particuliers, via une plateforme internet. L’énergie n’est pas échangée à proprement parlé. “Est-ce qu’il y a un câble qui va de la maison d’Eric à la mienne ? Non”, commente Robert Sauchelli.

Si Eric produit un excédent d’électricité, Robert paye Eric, mais l’électricité qu’il reçoit vient du réseau de distribution électrique classique. On parle alors d’échange virtuel.

Ces échanges entre particuliers sont rendus possibles de manière sécurisée grâce à la blockchain, une technologie de transmission de données décentralisée et impossible à pirater.

http://www.ladn.eu/inspiration/maison-2050/le-solaire-en-blockchain/

Publicités