L’économie circulaire entre dans votre voiture.

Depuis le 1er janvier les garagistes doivent informer leurs clients qu’ils ont le droit d’opter pour des pièces de seconde main lors d’une réparation.

Depuis le 1er janvier votre garagiste a obligation de vous proposer de monter des pièces de récupération en lieu et place de pièces neuves lorsqu’il réalise certaines réparations sur votre véhicule. Mais toutes les pièces d’occasion ne sont pas autorisées. Le montage d’éléments recyclés permis dans le cadre de la loi de transition énergétique vise à favoriser l’usage des pièces issues de l’économie circulaire et uniquement celles-ci. Pas question de passer chez le casseur du coin pour acheter un carburateur ou un feu rouge arrière que l’on fait ensuite monter par le mécanicien. En Haute Garonne vingt-sept récupérateurs automobiles ont l’agrément «économie circulaire» qui les autorise à collecter puis revendre des pièces d’occasion aux particuliers ou aux professionnels.

À côté de ces pièces de récupération circulaire seules les classiques pièces dites «échange standard» peuvent vous être proposées par un artisan. Pour les professionnels de l’automobile le principe d’avertir les clients de la possibilité de faire monter des pièces d’occasion sur leur voiture reste pour le moment au milieu du gué. «Car cette obligation se limite à l’information et…..

http://www.ladepeche.fr/article/2017/01/13/2495416-l-economie-circulaire-entre-dans-votre-voiture.html

Publicités