Microsoft : des bonus pour les cadres qui promeuvent la diversité

La firme amé­ri­caine veut en­cou­ra­ger la di­ver­sité so­ciale au sein de ses ef­fec­tifs, l’ho­mo­gé­néité des pro­fils dans les en­tre­prises tech­no­lo­giques étant sou­vent cri­ti­quée.

Le géant de la tech veut mettre un point d’hon­neur à am­pli­fier la di­ver­sité au sein de son groupe. Dans un post de blog pu­blié la se­maine der­nière, (lien : blogs.microsoft.com/blog/2016/11/17/global-diversity-inclusion-update-microsoft-deepening-commitment/#sm.00000gcjx99irtfder4kimwla388t) Gwen Hous­ton qui est char­gée de la di­ver­sité et de l’in­clu­sion au sein de la com­pa­gnie a évo­qué« un ré­cent pro­grès » dans la di­ver­sité des ef­fec­tifs tout en sou­li­gnant une sous-re­pré­sen­ta­tion des mi­no­ri­tés vi­sibles. Mais l’édi­teur de lo­gi­ciels a fait des pro­po­si­tions pour amé­lio­rer le re­cru­te­ment des per­sonnes is­sues des mi­no­ri­tés.

Sou­vent poin­tées du doigt pour le manque de mixité dans leurs ef­fec­tifs, (lien : http://www.lopinion.fr/edition/economie/manque-diversite-boulet-silicon-valley-110622) les start-up et les géants du web es­sayent de faire des ef­forts pour amé­lio­rer leurs sta­tis­tiques dans ce do­maine. Mais le sujet fait ré­gu­liè­re­ment po­lé­mique outre-At­lan­tique et le gou­ver­ne­ment amé­ri­cain a pu­blié une étude en mai der­nier qui sou­ligne que (lien : https : //www.eeoc.gov/eeoc/statistics/reports/hightech/)« le manque de di­ver­sité parmi les em­ployés du sec­teur tech­no­lo­gique est de­venu une pré­oc­cu­pa­tion cen­trale de l’ac­tion gou­ver­ne­men­tale. »

>>Lire aussi : Si­li­con Val­ley, French Tech : où sont les femmes et les mi­no­ri­tés ? (lien : http://www.latribune.fr/technos-medias/start-up/silicon-valley-french-tech-ou-sont-les-femmes-et-les-minorites-493528.html)

La part des femmes en baisse

D’après les der­nières don­nées de Mi­cro­soft, (lien : https : //www.microsoft.com/en-us/diversity/inside-microsoft/default.aspx#epgDivFocusArea) la part des femmes se­rait en lé­gère baisse entre 2015 et 2016 pas­sant de 26,8% à 25,8% (31.064 em­ployées en 2015 contre 29.302 en 2016). Gwen Hous­ton ex­plique cette di­mi­nu­tion par des re­struc­tu­ra­tions dans le do­maine de la té­lé­pho­nie (lien : news.microsoft.com/2015/07/08/satya-nadella-email-to-employees-on-sharpening-business-focus/#sm.00000gcjx99irtfder4kimwla388t) qui a en­traîné des fer­me­tures d’usines. La main d’oeuvre de ces lieux de pro­duc­tion était es­sen­tiel­le­ment com­po­sée de femmes et ces fer­me­tures ont donc eu des consé­quences sur la re­pré­sen­ta­tion des femmes dans les ef­fec­tifs. La res­pon­sable rap­pelle néan­moins que les femmes sont de plus en plus pré­sentes pour des postes à res­pon­sa­bi­lité.

[Image : static.latribune.fr/618830/houston.jpg]

Gwen Hous­ton en charge de la di­ver­sité et de l’in­clu­sion chez Mi­cro­soft. Cré­dits : Mi­cro­soft.

Du côté des mi­no­ri­tés eth­niques (lien : https : //www.microsoft.com/en-us/diversity/inside-microsoft/default.aspx#epgDivFocusArea), (lien : https : //www.microsoft.com/en-us/diversity/inside-microsoft/default.aspx#epgDivFocusArea) « nous voyons de mo­destes gains dans la re­pré­sen­ta­tion des em­ployés noirs et his­pa­niques, » ex­plique Mme Hous­ton. Si les pro­grès sont très faibles pour ces der­nières mi­no­ri­tés, « nos ré­centes ten­dances dans les re­cru­te­ments nous donnent quelques rai­sons d’être op­ti­miste. »

La part des femmes chez Microsoft aurait diminué entre 2015 et 2016 malgré des efforts effectués en matière de diversité dans les recrutements.
La part des femmes chez Mi­cro­soft au­rait di­mi­nué entre 2015 et 2016 mal­gré des ef­forts ef­fec­tués en ma­tière de di­ver­sité dans les re­cru­te­ments.
Des me­sures pour ren­for­cer la di­ver­sité

Pour ac­cé­lé­rer ces ré­cents pro­grès, Gwen Hous­ton a pro­posé une série de me­sures vi­sant à ren­for­cer la mixité dans les em­bauches. L’une des plus im­por­tantes et in­édite au sein du groupe concerne la hausse des bonus pour les cadres se­niors qui font des pro­grès en ma­tière de di­ver­sité dans leurs équipes. Peu de pré­ci­sions ont été ap­por­tées en ce qui concerne le mon­tant de ces bonus. En re­vanche, d’autres me­sures et ren­forts ont été dé­taillées :

– Pour­suivre une culture du lieu de tra­vail qui doit être plus « in­clu­sif » avec tous les em­ployés

– Pour­suivre des cam­pagnes de re­cru­te­ment pour at­ti­rer et re­te­nir plus de ta­lents issus de la di­ver­sité

– Lan­cer un site nommé « In­clu­sive Hi­ring » (re­cru­te­ment in­clu­sif) pour élar­gir les sources de re­cru­te­ment et at­ti­rer plus de ta­lents

– Etendre la por­tée de la for­ma­tion in­terne « Dia­logue Across Dif­fe­rences » pour at­teindre plus de 7000 em­ployés et 900 cadres à tra­vers le monde

–  In­ves­tir dans l’édu­ca­tion et des pro­grammes de for­ma­tion en in­terne

–  Lan­cer des pro­duits pour des au­diences di­verses comme la Xbox Ga­ming for Eve­ryone

La me­sure d’en­cou­ra­ge­ment sous forme d’in­ci­ta­tion fi­nan­cière aux ma­na­gers pour­rait ser­vir d’exemple pour d’autres firmes comme Fa­ce­book où seule­ment 16% des in­gé­nieurs se­raient des femmes. (lien : http://www.lopinion.fr/edition/economie/manque-diversite-boulet-silicon-valley-110622)

par Gré­goire Nor­mand
  • Tous droits réservés La Tribune 2016
  • 3A7545EE529a440562543D999D03917452E35B4244D45E7E684458E
Publicités