Mots-clefs

, , ,

Economie sociale et solidaire : lancement du Coopek le 1er octobre.

Le 28 juin dernier, une réunion organisée à la Maison de l’emploi de Caussade a permis de lever un peu plus le voile sur le Coopek, la monnaie complémentaire numérique. Les intervenants ont passé en revue son concept, ses objectifs et ses avantages. La date officielle de son lancement est fixée au 1er octobre prochain.

Des objectifs clairement définis

Le Coopek pourrait bientôt devenir un instrument de référence pour booster l’économie sociale et solidaire. Afin de sensibiliser le grand public sur le concept et les enjeux de cette monnaie complémentaire numérique, une réunion d’information s’est tenue le 28 juin dernier à la Maison de l’emploi de Caussade. Les organisateurs ont profité de l’événement pour présenter les partenaires qui soutiennent ce nouvel outil originaire des Midi-Pyrénées, ainsi que pour rappeler ses principaux objectifs :

·       Favoriser le développement d’une activité économique sans spéculation et sans défiscalisation ;

·       Combattre la pauvreté par la création d’emplois ;

·       Financer l’adoption d’énergies vertes ;

·       Renforcer le tissu socio-économique local ;

·       Financer le développement de la biodiversité.

Une phase de test sera bientôt lancée dans plusieurs régions du Sud-Ouest avant le déploiement du Coopek sur l’ensemble du territoire.

Avantages du Coopek pour les utilisateurs

Les usagers bénéficieront d’une bonification de 5 % à chaque achat de monnaie Coopek et pourront destiner 5 % de leurs achats à un fonds de dotation destiné à financer des projets solidaires, sociaux ou environnementaux. Aucune commission ne sera prélevée sur les transactions. Par ailleurs, comme l’affirment les organisateurs, « l’engagement de bonification pour l’usager et des projets sans but lucratif dans le développement durable et l’économie sociale et solidaire seront conservés car ce sont les valeurs portées par la SCIC Coopek ».

Carenews INFO – diffuse

Publicités