Paris a accueilli la 21e COP sur le climat du 30 novembre au 11 décembre. 195 pays se sont réunis avec pour objectif réel et sincère d’aboutir à un nouvel accord international sur le climat. Six ans après la Conférence de Copenhague sur le Climat, la COP21 est une dernière opportunité pour la mise en place d’un nouveau traité sur le climat qui remplacera le protocole de Kyoto. Cette année, l’ampleur de cet événement est particulier pour la France car celui-ci se déroule à Paris.

Un accord a été trouvé entre les parties samedi 12 décembre au matin. Le texte qui est né de ces négociations va donner une nouvelle trajectoire de développement ambitieuse pour les Etats participants. Cet accord signe leur volonté de construire activement une société de « bas carbone » par la coopération internationale, et témoigne d’un souhait réel d’effectuer la transition de la manière la plus équitable possible.

Il est indéniable que cet accord aura un impact sur l’environnement économique social et responsable dans son ensemble et une vision éthique dans les circuits économiques. Naturellement, « le Cercle Quesnay » salue cette avancée majeure pour le bien de notre Terre et des générations futures.

Mohamed OULED

Pdt du Cercle Quesnay

Publicités